Aller à la table des matières     Accueil     Aide     Contactez-nous     Politique de confidentialité     Conditions d’utilisation     Plan du site
In English    
Font ShrinkFont GrowImprimer
Logo du RIÉE
 
:
 :
 
Mot de passe oublié?
:   

À propos du invalidités épisodiques?

Bienvenue sur le site Internet du RIÉE — le Réseau invalidité épisodique emploi — un réseau de personnes de tout le Canada qui vivent avec des invalidités épisodiques, notamment :
  • Arthrite
  • Asthme
  • Certaines formes de cancer
  • Syndrome de fatigue chronique (encéphalo-myélite myalgique)
  • Douleur chronique
  • Diabète
  • Épilepsie
  • Fibromyalgie
  • VIH/sida
  • Hépatite C
  • Certaines formes de maladie mentale
  • Migraines
  • Dystrophie musculaire
  • Sclérose en plaques
Une invalidité épisodique est une maladie à long terme caractérisée par des périodes intermittentes de bonne santé et de maladie ou d'invalidité. Ces périodes peuvent varier en gravité et en durée, et il est impossible de les prévoir d'une personne à une autre. Parmi les exemples courants d'invalidités épisodiques, notons la sclérose en plaques, l'arthrite, le diabète, le VIH/sida, l'hépatite C, le syndrome de fatigue chronique, les migraines, la douleur chronique, certaines formes de cancer et de maladie mentale.

Contrairement aux invalidités permanentes, les invalidités épisodiques sont périodiques — les épisodes de maladie sont intermittents — mais vu qu'ils sont imprévisibles, ils sont souvent plus difficiles à gérer en milieu de travail. Par exemple, une personne qui vit avec la sclérose en plaques risque de ne pas être capable de travailler plus de deux à trois jours d'affilée en raison de sa fatigue. Une personne qui vit avec le VIH devra peut-être attendre que les effets secondaires de son traitement s'estompent avant de pouvoir commencer à travailler, rendant les horaires de bureau réguliers peu pratiques.
Commandité par:
Logo du Fonds MAC AIDS
Ce projet est financé en partie par le Programme de partenariats pour le développement social – personnes handicapées du gouvernement du Canada.

Réalise remercie aussi l’Agence de la santé publique du Canada pour son assistance financière.
Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement les positions de l’ASPC.